Depuis le 6 février 1995, la chapelle de Libdeau est juridiquement protégée puisqu'elle bénéficie d'une inscription à l'Inventaire SupplémentaireAppellation utilisée de 1925 à 2005 en France pour désigner les biens meubles et immeubles faisant à présent l'objet d'une d'une inscription au titre des monuments historiques des Monuments historiques interdisant désormais son démantèlement. Le Préfet de la Région Lorraine motiva sa décision en invoquant ceci : « [...] Considérant que l'ancienne chapelle de la commanderie de Libdeau, unique vestige de l'architecture templière en Lorraine à l'aube de la suppression de l'ordre, présente un intérêt public pour l'histoire et en raison de la qualité de son architecture [...] ». La chapelle a subi les méfaits du temps amplifiés par l'absence d'entretien et un abandon total depuis 1938. Depuis 2009 un projet privé de sauvetage était à l'étude relayé depuis septembre 2011 par le Comité pour l'Etude et la Restauration de la Chapelle Templière de Libdeau.