Après la suppression de l'ordre du templeOrdre religieux et militaire issu de la chevalerie chrétienne du Moyen-Age créé le 13 janvier 1129 en 1312 et la dévolution de ses biens au bénéfice des Hospitaliers de Saint-JeanOrdre religieux catholique connu dès le XIIe siècle sous le nom d'ordre hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem, la pérennité de la plupart des commanderies fut assurée jusqu'en 1790. Après cette date, l'abolition de l'ordre de MalteDésigne aujourd'hui des organisations différentes qui se réclament pour origine de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem et de tous les ordres religieuxEtaient considérés comme ordres religieux les mouvements religieux structurés importants dont les voeux étaient prononcés de manière solennelle en France entraîna la dégradation puis la ruine de nombreux édifices. Aujourd'hui seules quatre commanderies sont attestées en Lorraine par la subsistance d'une chapelle, Xugney et Norroy dans les Vosges, Marbotte dans la Meuse et Libdeau en Meurthe-et-Moselle. La chapelle de Libdeau peut être considérée comme intacte, malgré de nombreuses altérations, elle est la seule à conserver ses voûtes d'ogives.